Le blogue d'impôts canadien d'ImpôtExpert

Le blogue d'impôts canadien et plus, avec notre expert-fiscaliste Gerry Vittoratos.



Les rudiments de l'impôt pour la famille moderne

par Gerry Vittoratos | mars 01, 2017   Commentaires:

Blog ImpôtExpert - Les rudiments de l'impôt pour la famille moderne

En 2017, les familles sont plus diversifiées que jamais. Dorénavant, l'image de la famille dite "normale" ne ressemble plus à la cellule traditionnelle « mari-femme-deux-enfants ». La famille canadienne d'aujourd'hui se décline en un éventail bigarré et merveilleux de tailles et de formes. Qu'elles soient recomposées, élargies ou monoparentales, nos familles méritent que nous apprenions à gérer les situations fiscales qui leur sont propres, de manière à non seulement nous éviter des maux de tête lorsque viendra le temps de produire notre déclaration de revenus, mais aussi nous assurer d'obtenir le remboursement d'impôt le plus avantageux.  

Familles recomposées et beaux-parents

Si vous êtes marié(e) ou vivez en union libre avec une personne qui a déjà des enfants, vous pourriez être en droit de demander les frais de garde relativement à ces enfants. Par exemple, un parent ou beau-parent peut demander les frais de garde tant que l'enfant concerné est âgé de moins de 16 ans, est à votre charge ou à celle de votre conjoint et ne gagne pas un revenu supérieur à 11 474 $. Déduction habituellement demandée par le conjoint qui gagne le revenu le moins élevé, les contribuables admissibles peuvent demander jusqu'à 8 000 $ par enfant de moins de 7 ans et 5 000 $ par enfant âgé de 7 à 16 ans.

Si vos enfants vivent avec une déficience, ce montant augmente à 11 000 $ de façon générale. Cela signifie que si vous êtes le conjoint qui gagnez le moins et que vous et votre partenaire avez 4 enfants de moins de 7 ans à vous deux, vous pourriez demander jusqu'à 32 000 $ en frais de garde d'enfants - même en tant que beau-parent.

Les parents adoptifs peuvent demander jusqu'à 15 453 $ par enfant en frais d'adoption. Si vous choisissez d'adopter les enfants de votre conjoint, ces frais comprendront probablement les frais judiciaires et les frais juridiques et administratifs liés à l'adoption. Les autres frais exigibles incluent les frais de déplacement nécessaires, les frais d'immigration de l'enfant et toute autre dépense raisonnable liée à l'adoption, comme l'exige le gouvernement provincial ou territorial.  

Membres de la famille âgés et/ou handicapés et enfants

Alors que les baby-boomers franchissent le cap de leur sixième ou septième décennie de vie, ils se retrouvent souvent dans l'obligation de s'occuper de membres de la famille de générations multiples. Responsables à la fois du bien-être de leurs parents âgés et de leurs enfants adolescents, ils doivent souvent assumer le rôle d'aidant principal. Certains membres de la famille sont considérés à ce titre comme aidants naturels, et pourraient être admissibles au montant pour aidants naturels. Cela s'applique à votre situation si vous prenez soin d'un membre de la famille ayant une déficience prolongée des fonctions physiques ou mentales, ou un parent âgé de 65 ans ou plus. Pour demander ce crédit dans le cadre de votre déclaration de revenus, vous aurez probablement besoin d'une déclaration d'un fournisseur de soins médicaux. Vous pouvez également demander le montant pour aidants familiaux, ce qui peut vous permettre de demander un montant additionnel de 2 121 $ en plus du crédit pour époux ou conjoint de fait, du crédit pour personne à charge admissible et du montant pour aidants naturels.

Familles monoparentales

Élever un enfant avec un seul revenu peut être difficile, mais les chefs de famille monoparentale peuvent se prévaloir de plus de crédits d'impôt qu'ils ne le pensent pour l'année 2016. Comme mentionné plus haut, le crédit pour personne à charge admissible est un avantage que les chefs de famille monoparentale peuvent demander. Vous pouvez soumettre une demande pour chaque enfant de moins de 18 ans pour un maximum de 11 474 $, bien que les revenus propres de l'enfant soient pris en considération. Les parents qui ont inscrit leurs enfants dans des activités parascolaires en 2016 devraient également envisager de demander les crédits d’impôt pour la condition physique et les activités artistiques des enfants . Bien que ces crédits seront éliminés en 2017, les parents peuvent encore demander entre 250 $ et 500 $ par enfant pour 2016. Les parents doivent aussi faire preuve de diligence en ce qui a trait à la production de leur déclaration de revenus chaque année. Ce faisant, ils deviennent automatiquement admissibles à l'Allocation canadienne pour enfants, un paiement mensuel non imposable versé aux familles ayant des enfants de moins de 18 ans.  

Suivez-nous sur Facebook et Twitter pour obtenir les nouvelles et les mises à jour les plus récentes concernant la déclaration de revenus 2016 et le logiciel d'impôt en ligne ImpôtExpert, de même que les consultations fiscales de la communauté ImpôtExpert à venir bientôt près de chez vous! Pas de consultations prévues près de chez vous? Visitez Parlons impôt pour obtenir des réponses précises à vos questions difficiles sur l’impôt.