Le blogue d'impôts canadien d'ImpôtExpert

Le blogue d'impôts canadien et plus, avec notre expert-fiscaliste Gerry Vittoratos.



Éliminez plus vite votre dette étudiante en vous concentrant sur les faits

par UFile Team Équipe ImpôtExpert | mars 20, 2017   Commentaires:

UFile blog - Fast-Track Your Student Debt By Focusing on the Facts

En 2014, les établissements d'enseignement postsecondaire canadiens ont vu leur nombre de diplômés s'élever à 515 865. Le nombre d'inscriptions recensées était encore plus impressionnant : 2 054 943 étudiants pour l'année scolaire 2014-2015. C'est une excellente nouvelle pour l'ensemble du Canada, car cela signifie qu'une main-d'œuvre plus instruite viendra s'intégrer à notre économie. Cependant, si on considère que le taux d'endettement moyen pour un étudiant canadien peut atteindre 34 000 $, selon le rapport annuel de 2015 du Consortium canadien de recherche sur les étudiants universitaires, le prix à payer pour s'instruire peut s'avérer un fardeau pénible à assumer.

Voici différentes astuces qui vous permettront non seulement de rembourser vos prêts, mais aussi de transformer votre fardeau financier en un investissement valable pour votre avenir.  

Établir un calendrier des paiements

Lorsque vous quittez l'école pour la première fois, vous bénéficiez d'un délai de grâce de six mois pendant lequel vous n'êtes pas tenu de commencer à rembourser vos prêts. Cependant, au cours de ces six mois, les intérêts continuent à s'accumuler.

Afin de pouvoir commencer à rembourser vos prêts, vous devez contacter votre fournisseur de prêt avant la fin de votre délai de grâce de six mois. Cela signifie finaliser les détails concernant le montant que vous devez, les intérêts que vous devrez payer, et le montant que vous devrez verser mensuellement - dans la mesure du possible, effectuez des versements supérieurs au montant minimum afin d'abaisser votre taux d'intérêt quotidien. Si vous ne parvenez pas à respecter vos paiements, communiquez immédiatement avec votre fournisseur de prêt. Vous pourriez être admissible à des paiements réduits ou annulés, ce qui vous met à l'abri de toute conséquence néfaste qui pourrait résulter de paiements non acquittés.

Réclamer des crédits d'impôt

Bon nombre d'étudiants ne sont pas au courant qu'ils peuvent faire jouer leurs déclarations de revenus en leur faveur en réclamant les frais de scolarité et les intérêts sur leurs prêts étudiants.

Les étudiants peuvent se connecter à leur portail étudiant avec leurs écoles respectives et obtenir leurs feuillets d'impôt pour les frais de scolarité avec les montants totaux de frais de scolarité admissibles payés pour l'année d'imposition, qui peuvent être réclamés tant qu'ils ne sont pas payés par votre employeur ou l'employeur d'un de vos parents, par un programme de formation ou par un programme fédéral d'aide aux athlètes. Et bien que vous ne puissiez plus réclamer les crédits d'impôt pour les manuels scolaires et les frais de scolarité à compter du 1er janvier 2017, les étudiants peuvent toujours réclamer ces crédits pour leurs déclarations de revenus de 2016.  .

Les gens qui remboursent des prêts étudiants peuvent également réclamer l'intérêt qu'ils ont payé sur ces prêts. Si vous n'étiez pas au courant de cela et n'avez pas réclamé l'intérêt, ne vous inquiétez pas. Vous pouvez réclamer ces montants rétrospectivement jusqu'à cinq années d'imposition antérieures, pourvu que vous n'ayez pas réclamé ces montants sur des formulaires d'impôt antérieurs de l'ARC.

En outre, si certains étudiants n'ont jamais produit leurs propres déclarations de revenus auparavant, le logiciel d'impôt ImpôtExpert est un moyen excellent et facile de s'y familiariser. En tant qu'étudiant au Canada, produire sa déclaration de revenus à l'aide d'ImpôtExpert est toujours gratuit, quel que soit le niveau de revenu.  

Vivre sur un budget d'étudiant

Pour pouvoir rembourser vos prêts le plus vite possible, vous devez avoir les moyens de le faire. L'obtention de votre diplôme peut signifier travailler à temps plein et gagner en moyenne environ 70 000 $ par année, mais en choisissant de vivre en dessous de vos moyens, cela rendra vos versements de remboursement beaucoup plus faciles à gérer et réduira vos paiements d'intérêts au fil du temps.

Choisir le transport en commun plutôt qu'une voiture pour vos déplacements est également un excellent moyen pour les étudiants et les diplômés d'économiser sur l'assurance, le gaz et le stationnement, tout en optimisant leurs déclarations de revenus en réclamant le montant pour le transport en commun. Pour réclamer ce crédit, assurez-vous de conserver tous les laissez-passer de transport en commun et les reçus afin de pouvoir produire votre déclaration de revenus lors de la prochaine saison des impôts.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter pour obtenir les nouvelles et les mises à jour les plus récentes concernant la déclaration de revenus 2016 et le logiciel d'impôt en ligne ImpôtExpert. Visitez Parlons impôt pour obtenir des réponses précises à vos questions difficiles sur l’impôt.  

Laisser un commentaire