Le blogue d'impôts canadien d'ImpôtExpert

Le blogue d'impôts canadien et plus, avec notre expert-fiscaliste Gerry Vittoratos.



Vous produisez votre première déclaration de revenus en tant que résident canadien? Voici ce que vous devez savoir.

par UFile Team Équipe ImpôtExpert | nov. 27, 2017   Commentaires:
Untitled Document

Filing Taxes for the First Time as a Canadian Resident? Here’s What You Need to Know.

Le Canada est en bonne voie d'accueillir jusqu'à 320 000 nouveaux arrivants au pays en 2017, ce qui signifie qu'il y aura beaucoup de nouveaux contribuables qui apprendront à naviguer dans le système fiscal canadien. Si c'est votre première année au Canada, nous sommes là pour vous simplifier la vie !

En tant que nouvel arrivant, produire votre propre déclaration de revenus est une toute nouvelle expérience pour vous. Bien que ce processus puisse vous sembler complexe, il n’a pas à l’être, particulièrement si vous produisez votre déclaration à l’aide d’un logiciel d’impôt recommandé par l’Agence du revenu du Canada (ARC), tel que le logiciel ImpôtExpert. Vous pourriez toutefois vous demander par où commencer, si vous avez droit à des crédits d’impôt et quand vous devenez résident canadien aux yeux de l’ARC. Voici trois questions pertinentes qui se posent pour vous simplifier la vie au moment de produire votre première déclaration de revenus en tant que résident canadien.

Avez-vous droit à des crédits d’impôt ? La règle du 90 %.

En tant que nouveau résident canadien, vos crédits d’impôt seront déterminés par ce que l’on appelle la règle du 90 %. Ceci signifie tout simplement que si vous n’avez touché aucun revenu, ou si 90 % ou plus de votre revenu total a été gagné au Canada alors que vous viviez à l’extérieur du pays, vous pourrez réclamer tous vos crédits, comme tout autre résident ayant vécu au Canada durant toute l’année. Autrement, vos crédits d’impôt pourraient vous être accordés au prorata du nombre de jours où vous avez résidé au Canada. Afin de déterminer si vous vous conformez à la règle du 90 %, vous devez tenir compte du revenu que vous avez gagné durant la portion de l’année où vous résidiez à l’extérieur du Canada. Ceci inclut le revenu que vous avez gagné dans un autre pays. Vous ne serez pas imposé sur ce revenu, mais vous serez assujetti à la « règle du 90 % ».

Quand êtes-vous considéré « résident de fait »?

Vous pouvez entrer physiquement au Canada à une certaine date, mais quand cette date devient-elle votre date officielle d’entrée au pays ? Afin que l’ARC puisse vous considérer comme un résident canadien, vous devez avoir établi des liens de résidence pendant cette année. Alors, qu’est-ce que l’ARC considère comme des « liens résidentiels importants » ? En règle générale, votre lieu de résidence et celui de votre conjoint(e) et des personnes à votre charge doivent tous les deux se situer au Canada afin que l’ARC vous considère comme
« résident de fait ».

D’autres éléments peuvent être pris en considération, comme vos biens personnels (meubles, vêtements), vos liens économiques (emploi ou entreprise au Canada, comptes bancaires), vos cartes d’assurance médicale provinciale ou votre permis de conduire provincial, etc. Si vous ne possédez pas de liens de résidence que l’ARC considère importants, vous serez considéré comme étant non-résident, même si vous êtes physiquement au Canada en ce moment. Dès que vous aurez établi des liens importants de résidence avec le Canada, assurez-vous de demander votre numéro d’assurance sociale, ou NAS, afin de pouvoir travailler et produire votre déclaration de revenus.

Quand êtes-vous considéré « résident réputé »?

L’ARC ne vous considère pas comme un résident canadien à moins que vous établissiez des liens importants de résidence. Toutefois, si vous avez demeuré au Canada pendant plus de la moitié de l’année, vous êtes considéré « résident réputé ». Pour les étudiants et les employés à contrat, cela signifie que vous devriez prendre bonne note de votre statut de résidence. Les règles de production de déclaration de revenus sont différentes pour les résidents réputés et les résidents de fait. Vous pourriez réclamer tous vos crédits, mais vous devez vous attendre à payer une surtaxe fédérale plutôt que de payer de l’impôt provincial ou territorial.

Demandez à un expert

Vous vous sentez dépassé? Pour obtenir plus de renseignements ou pour vous aider à déterminer votre statut de résidence, consultez le siteweb de l’ARC . Si vous utilisez le logiciel ImpôtExpert pour produire votre déclaration de revenus, suivez notre guide étape par étape et profitez d’une optimisation automatique afin d’obtenir le meilleur remboursement sans entrer dans tous les détails. Pour toute autre question ou si vous avez besoin d’assistance, communiquez par courriel avec nos experts en fiscalité qui sont toujours là pour vous aider.

 

Suivez-nous sur Facebook et Twitter pour des nouvelles et des mises à jour sur la déclaration de revenus de 2017 et le logiciel ImpôtExpert en ligne. Pour obtenir d’autres réponses pertinentes à toutes vos questions sur la déclaration de revenus de 2017, visitez Parlons impôt ou communiquez avec notre service de soutien à aide@impotexpert.ca