Le blogue d'impôts canadien d'ImpôtExpert

Le blogue d'impôts canadien et plus, avec notre expert-fiscaliste Gerry Vittoratos.



Sondage : comment les Canadiens perçoivent les impôts et la technologie

par UFile Team Équipe ImpôtExpert | avr. 09, 2019   Commentaires:

Blogue ImpôtExpert - Sondage

À moins qu'on ne soit en pleine saison des impôts, les sujets liés à la fiscalité sont généralement mis de côté, oubliés jusqu’à cette période cruciale de l’année, au moment où il est temps de tout régler. Dans le but de comprendre les habitudes et les souhaits des contribuables canadiens de tous les horizons, ImpôtExpert a interrogé 1 019 Canadiens sur la façon dont nous comprenons notre situation financière et comment nous envisageons nos services publics en tant que contribuables.

Ce que nous avons constaté, c’est que les Canadiens, dans l’ensemble, accordent de l'importance et font preuve de responsabilité en ce qui concerne le soutien aux services publics. Cependant, des zones d'ombre subsistent en ce qui a trait à la compréhension de notre situation financière et le rôle que la technologie peut jouer afin de nous permettre de prendre en main notre avenir financier.

Pour commencer, les gens ont une piètre opinion des impôts en général. Ainsi, parmi les conclusions qui nous ont agréablement surpris, près des trois quarts des Canadiens sont fiers de payer des impôts pour financer les services publics. Chez ImpôtExpert aussi, on en est fiers!

public services

Voici ce que nous avons appris d'autre part :

Les Canadiens ne font pas instinctivement confiance à la technologie, mais reconnaissent la nécessité de l'accepter

Il n’est pas surprenant de constater que 67 % des contribuables canadiens n’accordent aucune confiance ou n’ont pas vraiment confiance en la technologie. Ce qui est surprenant, toutefois, c'est que 68 % sont d'accord pour dire que les Canadiens devraient adopter la technologie, et 31 % sont tout à fait d'accord. Bien qu'il y ait clairement une certaine confusion quant à notre vision de la technologie, il existe une opportunité d'apprendre comment nous pouvons profiter de la technologie de manière à ce qu'elle nous facilite la vie. Le graphique ci-dessous illustre le niveau de confiance que les Canadiens accordent à la technologie et leur niveau d’acceptation de celle-ci.

Technologie

La plupart des Canadiens connaissent les crédits d’impôt auxquels ils ont droit - mais beaucoup ne sont pas au courant.

Bien que la plupart des Canadiens connaissent les crédits d’impôt auxquels ils ont droit, il reste encore des zones d'ombre pour beaucoup. Par exemple, bien que des résultats positifs montrent que 70 % des Québécois connaissent la contribution additionnelle pour services de garde subventionnés, en revanche 30 % ne la connaissent pas du tout. Entre-temps, en Ontario, la plupart des Ontariens (80 %) savent que les crédits pour frais de scolarité et pour études ont été supprimés. Pourtant, 20 % d’entre eux ne le savent toujours pas. Enfin, un nombre important d’Albertains (34 %) ne sont pas au courant des taux d’imposition progressifs de la province. Le graphique ci-dessous indique l'état des connaissances actuelles des Canadiens en ce qui a trait aux principaux crédits d’impôt.  

Crédits d'impôts


Les Canadiens se montrent unis sur les principes fondamentaux

Lorsqu'on les a interrogés sur les impôts destinés au financement des services publics, l'enquête a montré de manière optimiste que les résidents des Maritimes étaient très progressistes et attentionnés, 76 % d'entre eux se disant fiers de payer des impôts pour soutenir les services publics, en particulier lorsqu'il s'agit de financer des initiatives de lutte contre le changement climatique et des services de garde d'enfants - le plus haut taux du pays à cet égard. Entre-temps, la majorité des Canadiens révèlent que le financement le plus important touche l'éducation, l'Alberta, la Colombie-Britannique et le Québec se classant parmi les plus élevés. Le graphique ci-dessous révèle les services publics que les Canadiens trouvent les plus importants à financer pour chaque région ou province.

Financement des services publiques


Guider les jeunes dans la gestion de leurs finances personnelles

Lorsque les jeunes gens commencent dans leur premier emploi, ils deviennent officiellement des contribuables, c'est-à-dire des citoyens contribuant au fonctionnement d'une ville, d'une province et d'un pays. Cela devrait être un moment de fierté et de célébration, comme pour toute étape importante dans la vie, mais le système fiscal canadien peut être compliqué à expliquer. Inculquer à nos enfants un sentiment de fierté quant à la manière dont les Canadiens travaillent ensemble pour contribuer à la protection et au progrès de nos communautés, grandes et petites, créera un environnement permettant aux jeunes d'avoir plus confiance pour ce qui est de gérer leurs finances de manière autonome. Et surtout, de leur rappeler que le paiement et la déclaration de l'impôt sur le revenu constituent le ciment qui unit nos communautés.

Éducation

Vous voulez renseigner vos enfants sur le fonctionnement des impôts, mais vous ne savez pas par où commencer?

Commencez la conversation avec ÉducAVENIR, un organisme à but non lucratif qui aide les familles canadiennes à comprendre les possibilités d’aide financière gouvernementale que leurs enfants pourraient éventuellement utiliser pour financer leurs études postsecondaires. ImpôtExpert soutient l’initiative d'ÉducAVENIR en incitant par l'entremise du logiciel les contribuables admissibles à ouvrir un REEE pour accéder au Bon d’études canadien, ainsi qu’à la Subvention canadienne pour l’épargne-études par le biais de la plateforme conviviale d'ÉducAVENIR. Commencez par vous inscrire avec ImpôtExpert aujourd'hui.

En passant, il y a aussi cette animation pratique qui explique où va l'argent de nos impôts :



Suivez-nous sur Facebook et Twitter pour des nouvelles et des mises à jour concernant l'année d'imposition 2018 et le logiciel d'impôt ImpôtExpert EN LIGNE. Consultez Parlons impôt pour obtenir des réponses précises à toutes vos questions concernant votre déclaration de revenus de 2019.

Laisser un commentaire