Le blogue d'impôts canadien d'ImpôtExpert

Le blogue d'impôts canadien et plus, avec notre expert-fiscaliste Gerry Vittoratos.



Les arnaques au nom de l’ARC : comment vous protéger

par UFile Team Équipe ImpôtExpert | avr. 29, 2020   Commentaires:

Blogue d'Impôt Expert - Les arnaques au nom de l’ARC

Vous recevez un appel d’un « représentant de l’ARC » qui affirme que vous devez de l’argent au gouvernement et devez acquitter cette dette sans délai sous peine de conséquences juridiques.

S’agit-il d’une requête légitime ou d’une arnaque? Comment éviter de mordre à l’hameçon?

Voici comment l’arnaque se déroule

Les fraudeurs ont quatre façons de vous contacter : par téléphone, par courriel, par la poste ou par message texte. Ils utilisent l’un des deux scénarios suivants : au téléphone, ils prétendent que vous devez de l’argent au gouvernement et que des accusations criminelles pourraient être portées contre vous; avec les autres méthodes, ils affirment que l’ARC vous doit un remboursement et vous encouragent à le réclamer.

Lors d’une tentative de fraude téléphonique, les fraudeurs utilisent des moyens de pression pour vous convaincre d’acquitter une dette fictive envers l’ARC. Ils vous menacent de poursuites criminelles si vous ne payez pas la somme exigée.

Avec les trois autres méthodes de communication, les fraudeurs essaient de vous duper en prétendant qu’un remboursement vous est dû par l’ARC. Ils tentent de vous faire révéler des renseignements personnels comme votre numéro d’assurance sociale, vos informations bancaires, et les détails relatifs à votre carte de crédit. En général, ils vous dirigent vers un formulaire de remboursement en ligne qui ressemble à une page du site officiel de l’ARC.

Comment reconnaître une arnaque

L’ARC a publié un guide qui explique ce à quoi il faut vous attendre si un représentant communique avec vous. Le tableau ci-dessous résume ce guide selon la méthode utilisée.

Par téléphone

L’ARC pourrait:

L’ARC ne fera jamais ceci:

vérifier votre identité en vous demandant des renseignements personnels comme votre nom complet, votre date de naissance, votre adresse ou votre numéro de compte ou d'assurance sociale

vous demander de lui fournir des renseignements figurant sur votre passeport, votre carte santé ou votre permis de conduire

vous demander des précisions concernant votre compte, dans le cas d'une demande de renseignements d'une entreprise

exiger un paiement immédiat par virement Interac, bitcoin, carte de crédit prépayée ou carte-cadeau de commerçants comme iTunes, Amazon ou autres

vous appeler pour amorcer un processus de vérification

utiliser un langage agressif ou menacer de vous faire arrêter ou d'appeler la police

laisser des messages vocaux menaçants ou qui révèlent des renseignements personnels ou financiers

 

Par courriel

L’ARC pourrait:

L’ARC ne fera jamais ceci:

vous envoyer un courriel lorsque vous avez un nouveau message ou un document comme un avis de cotisation ou de nouvelle cotisation dans ses portails sécurisés, tels Mon dossier, Mon dossier d'entreprise ou Représenter un client

vous demander de lui envoyer un courriel contenant vos renseignements personnels ou financiers, ou donner de tels renseignements par courriel, ni vous demander de cliquer sur un lien

vous envoyer un lien vers une de ses pages Web, un de ses formulaires ou une de ses publications si vous le lui avez demandé durantun appel ou une rencontre avec un agent (ceci est le seul cas où l'ARC pourrait envoyer un courriel incluant un lien)

vous demander de cliquer sur un lien pour fournir des renseignements personnels ou financiers dans un formulaire en ligne

vous demander de cliquer sur un lien pour obtenir un remboursement

exiger un paiement immédiat par virement Interac, bitcoin, carte de crédit prépayée ou carte-cadeau de commerçants comme iTunes, Amazon ou autres

menacer de vous faire arrêter ou emprisonner

 

Par la poste

L’ARC pourrait:

L’ARC ne fera jamais ceci:

vous demander des renseignements financiers comme le nom et l'adresse de votre banque

organiser une rencontre dans un lieu public pour que vous lui remettiez un paiement en personne

vous envoyer un avis de cotisation ou de nouvelle cotisation

exiger un paiement immédiat par virement Interac, bitcoin, carte de crédit prépayée ou carte-cadeau de commerçants, comme iTunes, Amazon ou autres

vous demander de payer un montant dû au moyen desoptions de paiementqu'elle offre

menacer de vous faire arrêter ou emprisonner

prendre les mesures prévues par la loi pour recouvrer une dette que vous refusez de payer

vous écrire pour amorcer un processus de vérification

 

Par message texte/messagerie instantanée

L'ARCn'envoie jamaisde messages texte aux contribuables et n’utilise jamais de programmes de messagerie instantanée tels que Facebook Messenger ou WhatsApp, quelles que soient les circonstances.

Les tableaux qui précèdent renferment tous les renseignements nécessaires pour déterminer si la personne qui a pris contact avec vous est un fraudeur ou non.

Comment signaler une arnaque

La première chose à faire est de communiquer avec votre service de police local. Après tout, il s’agit de fraude financière et ils doivent en être informés.

Si votre numéro d’assurance sociale a été volé, contactez également Service Canada.

Si votre code d’utilisateur et votre mot de passe de l’ARC sont compromis, communiquez avec l’ARC pour faire réinitialiser vos modalités d’accès au portail en ligne Mon dossier.

De nombreuses polices d’assurance habitation et locataire couvrent certaines des dépenses associées au vol d'identité résultant de telles arnaques. Vérifiez votre contrat ou communiquez avec votre compagnie d’assurance pour savoir si c’est votre cas.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter pour obtenir les nouvelles et les mises à jour les plus récentes concernant la déclaration de revenus 2019 et le logiciel d'impôt ImpôtExpert 2019. Avez-vous des questions ? Consultez Parlons impôt pour obtenir des réponses précises à toutes vos questions sur la déclaration de revenus de 2019.

Laisser un commentaire